Association Jamais concerts humanitaires

Concert humanitaire

Concert du 30 Novembre au profit de Zebunet

En ce dernier jour de novembre, le Blogg Café accueillait, une fois encore, un concert de métal à but humanitaire, organisé par les associations LWORLD et JAMAIS, cette dernière déjà bien connue dans la région pour avoir été à l’origine de plusieurs événements musicaux. Trois groupes lyonnais animeront la soirée dans une chaleureuse ambiance, devant un public varié estimé à une centaine de personnes. ULTIMATE, groupe de heavy metal, ouvrira les hostilités, suivi de CYNICAL TALES, dans un style plus « thrash moderne », et c’est EDGE OF THE FALL, classé métalcore qui clôturera la cérémonie vers une heure du matin. Donc des genres assez éclectiques, chacun séduisant son propre public, jeune et moins jeune, apparemment acquis à sa cause respective.

Il est plus de 21h lorsque le quatuor d’ULTIMATE, groupe fondé en 2004 par des musiciens de Rillieux-la-Pape, donne le signal du départ. Il faut seulement quelques minutes pour percevoir les influences de METALLICA, SCORPIONS, voire MEGADETH et même IRON MAIDEN. Les gars jouent devant un public composé en partie, semble-t-il, d’amis et de membres de leurs familles. Mickaël, le chanteur, imprime, notamment au début du set un rythme assez lent, puis la scène s’animera tout comme les premiers rangs, attentifs et sagement disposés en arc de cercle. La voix est plutôt douce et mesurée, soutenue par le jeu de grande qualité du guitariste Garen, du bassiste François et de Yann, le batteur, tous gens talentueux. On conclut par un medley de METALLICA, très applaudi, ce set de 50 minutes. ULTIMATE est une formation fort sympathique, de bonne facture, qui affirmera son identité de concert en concert et en produisant un ou plusieurs albums.

A 22h45, c’est un quintette, CYNICAL TALES, qui investit la scène pour nous raconter, comme leur nom l’indique, quelques “contes cyniques”. Ils ont connu depuis 2007, année de leur création, plusieurs modifications de line-up et recruté un bassiste de grand talent, Pascal, et un non moins talentueux guitariste, Sylvain. Un album intitulé «Once Upon A Nightmare » a été publié en 2010. CYNICAL TALES figure également sur la compilation n°13 de Pavillon 666. Le chanteur, Tomcha, s’impose d’emblée par sa voix puissante et modulable, tantôt rauque, tantôt plus claire, et par son charisme. Il se présente sur scène alors que ses camarades jouent depuis plusieurs minutes, un spectacle bien rodé. Il donne le ton et dirige le set entouré par un batteur, des guitaristes et un bassiste expérimentés et efficaces. On a affaire à un bel ensemble instrumental et vocal. C.T. est une formation de rock metal musicalement très au point, les thèmes traités dans les chansons n’ont certes rien de très original (la tolérance, l’amitié, la fuite du temps etc.), mais comment et pourquoi éviter ces sujets ? La ballade « My Box » se détache du lot, elle sonne admirablement. Pendant un peu moins d’une heure, CYNICAL TALES nous aura offert un spectacle de qualité, peut-être (trop) souvent entrecoupé de commentaires du frontman à l’adresse de ses fans. Tomcha est le contraire d’un homme froid et distant. Il n’est décidément pas aisé de ranger CYNICAL TALES dans une « case » précise, c’est ce qui fait son originalité et son charme.

Il est déjà minuit – gros retard sur l’horaire prévu- lorsque les cinq musiciens de EDGE OF THE FALL, groupe bien connu en Rhône-Alpes, bien qu’encore jeune (constitué en 2009), déclenchent une petite émeute devant la scène, une amorce de pogo. Il faut dire que leur musique est très proche du hardcore, genre HATEBREED ou AS I LAY DYING, et que Seb, le chanteur, est aussi un animateur. EOTF revient en force après l’accident de son leader, on les a vus au SYLAK 2011 et dans plusieurs salles lyonnaises. Ceux qui aiment le metal énergique, les riffs puissants et le pogo seront comblés, d’ailleurs ce sont eux qui sont restés au Blogg jusqu’à la fin du concert, pour « bourriner » un peu. Ajoutons qu’EOTF a sorti un EP en 2010 intitulé « Through Defiance » et qu’il poursuit sur la voie du succès.

Une affluence honorable, des groupes confirmés et bien choisis, une excellente atmosphère, que demander de plus ? Les associations à l’initiative de cette soirée peuvent se déclarer satisfaites. On peut seulement regretter qu’un bon nombre de spectateurs soient venus applaudir LEUR groupe, puis aient quitté la salle avant la fin du concert, mais on observe de plus en plus fréquemment ce phénomène. En tout cas il convient de remercier les trois groupes pour leur disponibilité, le Blogg Café et le public fidèle au rock metal, sans oublier LWORLD et JAMAIS. Suite à ce concert 100 euros sur 178 euros ont été reversés à l’association Zebunet.