Commémorations

Commémorations

Commémoration du 11 Novembre 2013 à Oyonnax par le Vox Théatre, la Mairie D’Oyonnax en partenariat avec JAMAIS en présence de Monsieur le Président de la République

EN BREF,OYONNAX 11 novembre 1943 / 2013

Venez revivre et partager le Défilé des Maquisards, fait historique d’Oyonnax !

Le 11 novembre 2013, ne manquez pas cette manifestation d’ampleur à laquelle participeront en costumes, des comédiens, des chanteurs et plus de 700 acteurs locaux.

Après une allocution de Monsieur François Hollande, Président de la République, une reconstitution inédite du défilé et une Ode à la Résistance seront données en plein coeur de ville. Cette journée d’hommage et de commémoration se terminera par un temps festif organisé autour d’un bal populaire.

Défilé des Maquis de l’Ain et du Haut-Jura 11 novembre 1943 – 11 novembre 2013

« Les Vainqueurs de Demain à Ceux de 14-18 » en présence de Monsieur François HOLLANDE Président de la République

Le Défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax était composé comme suit :

Près de 200 Maquisards ont défilé en armes dans les rues d’Oyonnax : les « Officiels » en tête (4 personnes), puis la garde du drapeau (6 personnes), la clique (3 personnes), les porteurs de la gerbe (3 personnes) et enfin la troupe constituée de la 1ère section et de la 2ème section camp de Morez, de la 1ère section camp de Corlier et du groupe Espagnol.

Un groupe de protection encadrait le défilé, dont trois Oyonnaxiens, masqués. L’Armée secrète, sous les ordres de Gabriel Jeanjacquot, assurait une surveillance discrète parmi le public.

La Ville d’Oyonnax tient à remercier, pour leur implication dans cet événement :

Le Conseil municipal des enfants d’Oyonnax

L’UNICEF

Chansons à voir

Choeur de Groissiat

Les Chantres d’Ain

L’intemporelle

L’automnale

L’Imprévu – Arbent

Les e.d.o.

Théâtre et danse de la vapeur

La Lyre industrielle

Amal’game

L’association «Jamais»

L’USO Twirling

Les Écoles, Collèges et Lycées de la ville

Radio Capsao

Le Conservatoire de musique

L’ACOMAR , l’ANACR, l’AMA, le groupe Périclès Centre sociel Est et Centre social Ouest d’Oyonnax

Folkarambole

Tous les mécènes du Mur des Résistants

L’ONAC

Le Musée de Nantua

La conservation départementale des musées de l’Ain

Les archives départementales de l’Ain

L’Amicale des Marocains

L’association Vivre ensemble

E.C.L.A.T

Le Sou des écoles de Veyziat

Le Sou des écoles laïques d’Oyonnax

Le Club de l’amitié de la Grenette

La SPA d’Oyonnax

Visitez également le… Musée départemental d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de l’Ain et du Haut-Jura, à Nantua. 3, montée de l’Abbaye, 01130 Nantua Tél. 04 74 75 07 50 musees.ain@cg01.fr

« Le défilé du 11 novembre 1943 appartient désormais à l’histoire de la Résistance, cette Résistance qui, aux heures sombres apporta la lumière, galvanisa les énergies, traça glorieusement le chemin de la victoire ». Henri Romans-Petit, 11 novembre 1963

Hôtel de Ville, 126 rue Anatole France – BP 817 – 01108 Oyonnax cedex

et avec la participation de Oyonnax Tourisme 04 74 77 94 46 © Communication Ville d’Oyonnax – 2013 Crédits photos DR, Ville d’Oyonnax et Coll. départementales des Musées de l’Ain Commémoration Défilé

Le Mur des Résistants, de 210 m2, est inauguré le 9 novembre 2013. Le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax

Le 11 novembre 1943, à Oyonnax, près de 200 maquisards défilent au grand jour pour commémorer l’armistice de 1918. Ce sont les hommes du Colonel Henri Romans Petit, chef des maquis de l’Ain. En tête, le drapeau français et sa garde, suivis de quatre officiers de réserve. Ils déposent au Monument aux Morts une gerbe en forme de croix de Lorraine, adressant le salut des vainqueurs de demain à ceux de 14-18, puis entonnent la Marseillaise, avant de regagner leurs refuges.

Cet événement, par sa répercussion, a forcé la reconnaissance de la Résistance française par les Alliés. À Londres, le Général De Gaulle se dit enchanté d’apprendre la réalité d’une armée issue des Mouvements de la Résistance. Bir-Hakeim* fut le premier journal à relater le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax, information reprise par la presse anglo-saxonne et par de nombreux autres journaux étrangers. Winston Churchill, informé du défilé, fait connaître sa décision de fournir l’armement demandé par la Résistance française pour continuer, aux côtés des Alliés, la lutte contre le nazisme.

* Le journal clandestin de la Résistance Bir-Hakeim est créé par le journaliste André Jacquelin, aidé de Jeanne Moirod et Gabriel Jeanjacquot, résistants des maquis de l’Ain et du Haut-Jura.

Une commémoration Nationale, Citoyenne et Partagée

La Mémoire de la France

Oyonnax est décorée de la Médaille de la Résistance Française. Le défilé du 11 novembre 1943, dans la rue principale d’Oyonnax, a contribué à changer le cours de la seconde Guerre Mondiale en France.

En 1983, le président François Mitterrand commémorait à Oyonnax ce haut fait de la résistance française. Avant lui, le Général De Gaulle était venu à Oyonnax en 1963, pour rendre hommage aux maquisards ayant défilé vingt ans plus tôt.

Reconnaissance nationale, la commémoration du lundi 11 novembre 2013 à Oyonnax est labellisée Mission Centenaire. à ce titre, elle est inscrite par l’État comme un événement phare des manifestations nationales liées au 70ème anniversaire de la Résistance.

Projet participatif

Mobilisés par la Ville d’Oyonnax et le Vox International Théâtre, les Oyonnaxiens et habitants du Haut-Bugey sont les acteurs principaux de la commémoration. Ainsi, plus de 700 participants travaillent en commun depuis des mois sur ce projet : artistes, enseignants, élèves, habitants, anciens combattants, anciens résistants et leurs descendants, acteurs associatifs…

Transmission de la Mémoire

Au-delà du temps de spectacle, cette commémoration permet des échanges entre tous les participants. Les plus jeunes prennent ainsi la mesure de cet événement de la Résistance, et du courage dont ont fait preuve leurs aînés, maquisards, qui sont allés jusqu’à donner leur vie pour défendre les valeurs de liberté et de justice.

Expositions

La commémoration du 11 novembre 1943 s’accompagne à Oyonnax d’expositions mises en place dans la ville (rues Anatole France et Brunet), à l’Hôtel de Ville, ainsi qu’au Centre Culturel Aragon.

Ces expositions ont pour thème « l’Ain 1939-1945, chemins de mémoire ». Elles sont prêtées par le Musée départemental d’Histoire de la Résistance à Nantua.

Manifestation

Lundi 11 novembre 2013, une manifestation d’ampleur Au centre-ville, deux écrans géants vont retransmettre, en direct, l’arrivée de camions d’époque et de la véritable traction d’Henri Romans Petit, ainsi que la reconstitution du défilé. Une équipe de reportage TV anachronique «ORTF- Live» animera la manifestation en diffusant des images d’archives, des interviews d’acteurs et de spectateurs…

Les temps forts

I. Reconstitution du Défilé du 11 novembre 1943 et Commémoration officielle au parc René Nicod

Accès au parc dès 13h / début de la manifestation à 15h30. Navettes gratuites Valexpo/Grande Vapeur de 13h à 20h. La Ville d’Oyonnax met à l’honneur le 70ème anniversaire du Défilé des Maquisards à travers une reconstitution inédite. Défilé de la place du 11 novembre jusqu’au Monument aux Morts. Cérémonie officielle en présence de M. François HOLLANDE, Président de la République.

II. Ode à la Résistance – 16h30 (Durée 45 min)

Dès la fin de la cérémonie officielle, l’orchestre symphonique du Conservatoire donnera l’ouverture de l’Ode à la Résistance, création musicale, théâtrale et chantée interprétée par les musiciens du Conservatoire et un grand choeur réunissant les chorales d’Oyonnax et de l’Ain. Habitants d’Oyonnax, acteurs, chanteurs, figurants : plus de 700 personnes vous font revivre cette journée historique. Les choristes et comédiens interpréteront sur cette musique un hommage à la Résistance, retraçant, à travers plusieurs tableaux courts, les épreuves qu’enduraient les résistants, leurs espoirs, leurs larmes, leurs victoires, afin de restituer le 11 novembre Oyonnaxien dans son contexte historique.

III. Temps festif – à partir de 17h30

Un moment de fête et de partage, avec un bal populaire, clôturera cette journée. Stands de buvette et petite restauration sur place. Le Mur des Résistants, immense oeuvre peinte en hommage à celles et ceux qui sont entrés en Résistance, constitue un message fort pour les générations futures. Cette fresque réalisée par Citécréations est inaugurée samedi 9 novembre, en présence des mécènes l’ayant financée (particuliers, entreprises…). La Ville d’Oyonnax avait à coeur d’offrir à tous la possibilité de devenir mécènes. Au total, plus de 200 associations, particuliers et entreprises ont participé à son financement. Défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax La Ville d’Oyonnax, médaillée de la Résistance, rend hommage aux combattants en inscrivant leurs noms sur son territoire : Place du 11 novembre 1943 : Rue François Rochaix André Palisson – Paul Sixdenier Rue du Capitaine Montréal – Lieutenant Brun Rue Lieutenant Rolland Rue Elie Deschamps Avenue du Président Roosevelt Ilot Romans Petit Rue Saint Exupéry Rue André Bésillon Place Vaillant Couturier Rue Lieutenant Charles Blétel École Jean Moulin Rue Paul Chevret Rue du 8 mai 1945 Rue Maréchal de Lattre de Tassigny Place Général Leclerc Rue du Maquis Avenue Jean Moulin Rue Lieutenant Minet Square Jeanne Moirod Rue Lieutenant Naucourt Place des déportés 1944 Rue de Narvik Rue Normandie Niémen Rue de la Paix École Jeanjacquot Rue Gabriel Péri Rue René Monnod Espace Charles de Gaulle École Simone Veil École Lucie Aubrac.

Voir l'affiche (format pdf)